ACTUALITESFAITS DIVERSSOCIETE

Les populations de Colobane contre la vente illégale d’un terrain de foot

Les populations de colobane ont symbolisé leurs expressions par l’utilisation de la couleur rouge, polluant et affectant le quartier situé à colobane en face de la mosquée ‘’Sakoura’’. Un sit-in organisé par la population de colobane pour combattre l’injustice et l’outrance issues de la vente de leur terrain de foot.

Vendredi rouge à colobane était symbole de mécontentements, de mésententes et de désaccords, exprimé fortement par la Jeunesse, les Imams et les autorités du quartier historique de colobane.
Face à l’opinion nationale, ce vendredi 10 mai 2024, une forte mobilisation s’est effectuée dans le but de faire savoir à l’opinion publique que leur quartier est illégalement occupé, mais surtout la récente nouvelle révélant une vente de leur unique terrain de foot .

À cet effet, cette vente illégale aurait été œuvrer par la communauté Lebou dirigée par Abdoulaye Makhtar Diop. Mais les enjeux de ce terrain se traduisent du fait qu’il est point diacritique entre Colobane et HLM.

D’après les propos recueillis, en à croire les populations, ce terrain de foot servant à la jeunesse un espace qualifié de ‘’le seul et l’unique’’ considéré comme le reste sacré pour le sport bref pour les loisirs, aussi un patrimoine historique pour les populations.

En outre, un espace important réservé pour les écoles de foot et les grandes équipes de foot. Une occupation anarchique affecte le quartier en entier. Le marché, la place de l’obélisque, le BRT , le TER et le terrain de foot, tous ces éléments illustrés, selon les populations :<< constituent une occupation illégale du quartier historique de colobane >>.

En ce sens, la population de colobane, après avoir cliqué à priori, tous ces maux et souffrances, déclare ouvertement qu’elle fera face à ces farouches actes blâmables et combattra à ce que leur bien histoire soit en retour. Dans cette optique, une résistance pacifique sera mise en évidence en amont. Mais, en aval, la jeunesse de colobane , basait la quintessence de leur résistance sur les normes, les lois et les règlements du pays, afin de récupérer ce fameux terrain. Par contre, la confrontation sera primordiale si le traitement persistant de la demande ne sera pas prise en compte.

Sur ce, le président Monsieur Bassirou Diomaye Diakhar Faye est appelé à arbitrer ce chaos. << nous sommes des légalistes >> déclare M. Mamadou Lamine Diallo qui, au nom de la population, appelle au Chef de l’État et aux autorités compétentes de venir trouver une solution réfléchie pour un consensus favorable afin de permettre les populations de récupérer ce matrimone.

Papa S Traoré

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page