A la UneACTUALITESPOLITIQUESOCIETE

Affaire Oustaz Oumar Sall : Le procureur prend sa décision…

Le prêcheur Oumar Sall est attrait devant le tribunal des flagrants délits de Dakar par des aux disciples de la confrérie Tidiane pour blasphème. Et la sentence du procureur vient de tomber.

Même si Oustaz Oumar Sall a exprimé des remords, se confondant en excuses, le procureur n’a pas été tendre avec lui. Il a requis trois mois dont un mois ferme. Et le procès se poursuit…

Oustaz Oumar Sall a proféré des propos désobligeants  contre la confrérie Tidiane. « Cheikh Ahmed Tidiane Cherif était au départ chrétien, il s’appelait Jean Michel », entre autres.

Le prêcheur  a regretté de tels propos, tout en précisant les avoir prononcés dans un contexte spécifique en 1997, devant un auditoire de 300 élèves. non sans suggérer une prise de conscience tardive de l’impact de ses mots sur la communauté religieuse et la société sénégalaise.

Oumar Sall est accusé de diffamation, d’insulte via un système informatique envers un groupe religieux et de provocation d’actes d’intolérance entre différentes sectes religieuses. Ces accusations sont fondées sur des propos qu’il a tenus dans des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux. Dans ces vidéos, Sall critique notamment les pratiques cultuelles de la confrérie Tidiane, à laquelle appartiennent ses accusateurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page