CULTURE

Bassirou Diomaye Faye a décidé d’acheter les livres de Senghor et d’ouvrir un musée

Comme annoncé hier, la vente aux enchères des livres ayant appartenu à Léopold Sédar Senghor, prévue à Caen, a été suspendue, en attendant des négociations avec l’Etat du Sénégal. Selon l’ambassadeur du Sénégal en France El Hadji Magatte Seye et Oumar Badiane, le président Bassirou Diomaye Faye a décidé d’acquérir, pour le gouvernement, l’ensemble des livres de Senghor et d’ouvrir un musée.
 
Les 343 livres ayant appartenu à Léopold Sédar Senghor devraient revenir à l’Etat du Sénégal. Le président Bassirou Diomaye Faye et son gouvernement ont pris l’affaire en main, a confirmé à l’AFP Oumar Badiane, directeur du patrimoine culturel sénégalais.
 
El Hadji Magatte Séye, ambassadeur du Sénégal en France, a également fait savoir à l’AFP qu’il a « engagé, sur instruction du nouveau président de la République du Sénégal [Bassirou Diomaye Faye], des discussions avec le commissaire-priseur pour aboutir à la suspension de la vente et trouver un accord pour une vente de gré à gré ». « Nous espérons vivement que nous allons aboutir à un accord très rapidement pour rapatrier les œuvres au Sénégal », a-t-il ajouté.
 
Selon l’ambassadeur, le gouvernement de M. Faye souhaite ouvrir un musée à l’honneur de Senghor. « L’Etat du Sénégal a décidé de créer un musée Senghor pour tout ce que le président a représenté : premier président du Sénégal, père fondateur de la nation, homme de culture et homme d’une dimension mondiale, qui est en lui-même un symbole de trait d’union universel entre les peuples », a fait savoir El Hadji Magatte Séye.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page