A la UneACTUALITESPOLITIQUE

Birame Diop, vice-président de Yewwi Askan Wi, dévoile l’agenda politique post-élection

Le leader de l’opposition sénégalaise, Birame Souleye Diop, a écarté les rumeurs de compromis avec l’ancienne administration lors d’une interview récente sur RTS. Il a souligné les objectifs majeurs du nouveau pouvoir, suite à un parcours électoral difficile marqué par la répression de l’opposition. Malgré des épreuves telles que l’incarcération de cadres et l’assassinat de soutiens, l’esprit de changement porté par le président élu Bassirou Diomaye Faye a réussi à s’imposer.

Le programme de réformes, fruit d’un travail de quatre ans impliquant 1400 cadres, vise à rectifier les insuffisances longtemps ignorées. Parmi les priorités affichées : la réduction des dépenses étatiques, la lutte contre la fraude fiscale et la corruption, ainsi que la promotion de l’emploi jeunes. Diop a aussi soulevé l’intention de renforcer la souveraineté nationale, notamment sur le plan monétaire.

Sur la question de la gouvernance, Diop préconise un cabinet épuré mais reste discret sur sa composition et sur le futur rôle d’Ousmane Sonko. Il a clairement positionné Bassirou Diomaye Faye comme le dirigeant incontesté, mettant fin aux spéculations sur d’éventuelles divergences internes au sein du nouveau sommet de l’État.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page