A la UneACTUALITESPOLITIQUE

Cheikh Yérim Seck: « Si Pastef n’avait pas de candidat, le problème serait beaucoup moins grave… »

« Si Pastef n’avait pas de candidat, le problème serait beaucoup moins grave…« , selon Cheikh Yérim Seck. Le journaliste et analyste politique était l’invité, ce dimanche, de MNF sur 7Tv. Il a été interpellé sur la tension notée, suite à l’entretien du Président Macky Sall sur la tenue du scrutin, particulièrement le rôle qu’aurait joué « Pastef ».

« Climat de guerre civile…

L’analyste soutient qu’ « on ne peut pas analyser le jeu politique en ce moment sans évoquer Pastef. On est arrivé à la Présidentielle avec un duel et une tension entre Pastef et le pouvoir. Ceci a eu un effet sur la décision prise par Macky Sall… On ne peut sortir d’un climat de guerre civile, puis Macky Sall reporte la Présidentielle et qu’on ne parle pas du rôle joué par Pastef« .

« Quand on est issu d’un parti dissous…

« Si Pastef n’avait pas de candidat, le problème serait beaucoup moins grave. Mon interprétation en tant que juriste me fait dire que Pastef ne devait avoir aucun candidat. Quand on est issu d’un parti dissous, on ne peut même pas demander un mandat de conseil municipal, encore moins celui de président. Mais dès lors que le Conseil constitutionnel l’a validé, il devait en faire partie. Mais je pense que cette validation a joué un rôle dans la décision de Macky Sall« , a-t-il analysé.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page