A la UneACTUALITESCULTUREMUSIQUEPEOPLE

CKay, Rema, Ayra Starr, Didi B… 10 musiciens qui bousculent les traditions

Hors des sentiers battus, ces chanteurs imposent leur style, leur talent, leur originalité, et portent haut les couleurs du continent.

Compliqué. Risqué. Voire carrément casse-gueule. Comment choisir 50 noms parmi tous ces Africains et Africaines qui portent haut les couleurs du continent quand il s’agit de parler culture ? Faut-il sélectionner les plus connus ? Se restreindre à ceux qui habitent véritablement sur le continent ? Se limiter aux résultats des ventes de leurs livres, albums, essais, films, séries, etc. ?

Nous avons choisi une autre démarche, subjective et assumée comme telle. Dans cette sélection, qui fut douloureuse, tant l’Afrique a à offrir au monde, nous sommes allés chercher celles et ceux qui, dans le domaine des industries culturelles et créatives, transcendent les frontières. Au sens propre : leur travail est connu et reconnu au-delà de leur pays d’origine. Au sens figuré : ils font bouger les lignes dans leur propre domaine, n’hésitant pas à bousculer les tabous, les traditions, les a priori et les trop insidieuses habitudes.

Que ceux qui ne se trouvent pas dans cette liste nous pardonnent : ce n’est qu’une liste, alors que c’est une encyclopédie qu’il faudrait pour contenir tous les noms des artistes et entrepreneurs qui vivifient chaque jour la créativité du continent.

Voici notre sélection musicale.

CKay

L’artiste nigérian de 28 ans est l’auteur du morceau afrobeats « Love Nwatiti », qui a fait l’objet d’un challenge sur TikTok en 2021, avec plus de 3 millions de vidéos créées sur le réseau social. C’est la première chanson africaine de l’histoire à dépasser le milliard de streams sur Spotify.

CKay. © Montage JA; CKAY Official
CKay. © Montage JA; CKAY Official

Rema

Sa chanson « Iron man » figurait dans la playlist d’été de Barack Obama en 2019. Depuis, le chanteur nigérian né le 1er mai 2000, inventeur de l’afrorave, détient la plus grande fanbase du pays, les ravers. Le 8 mars 2023, cinq jeunes Iraniennes se filment sans leur voile dansant la chorégraphie de sa chanson « Calm Down » à Téhéran. Une vidéo devenue virale sur TikTok ayant participé au succès du morceau.

Rema. © Montage JA; Rema Official
Rema. © Montage JA; Rema Official

Derek Debru

Ce Belge né au Burundi en 1981 est le cofondateur du festival Nyege Nyege, qui a vu le jour en Ouganda, avant de s’exporter pour la première fois à Paris en 2022. Il a participé à l’expansion des musiques électroniques afro et a accueilli, en 2019, quelque 12 000 visiteurs et DJ venus du monde entier.

Derek Debru. © Montage JA; DR
Derek Debru. © Montage JA; DR

Didi B

Son album Mojotrône II : History est certifié disque d’or en 2022. Une distinction que le rappeur ivoirien, signé sous le label de Booba, 92i, reçoit des mains de la ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck, et de celui du Commerce, Souleymane Diarrassouba.

Didi B, le 20 juillet 2023. © Montage JA; Tony Santana
Didi B, le 20 juillet 2023. © Montage JA; Tony Santana

Émilie Kouatchou

La Camerounaise, 27 ans aujourd’hui, est devenue la première femme noire à jouer l’un des personnages principaux à Broadway en interprétant Christine Daaé dans Le Fantôme de l’Opéra, en 2021.

Émilie Kouatchou, à New York le 6 juin 2022. © Montage JA; Bennett Raglin/Getty Images for CRM Mgmt via AFP
Émilie Kouatchou, à New York le 6 juin 2022. © Montage JA; Bennett Raglin/Getty Images for CRM Mgmt via AFP

Focalistic

Né le 26 mai 1996, l’auteur du tube « Ke star », 10 millions de vues sur YouTube depuis sa sortie en 2021, est le roi de l’amapiano, phénomène musical venu d’Afrique du Sud qui influence les stars nigérianes comme africaines-américaines.

Focalistic. © Montage JA; Facebook Focalistic
Focalistic. © Montage JA; Facebook Focalistic

Ayra Starr

La chanteuse nigériane, née à Cotonou le 14 juin 2002, se démarque par son mélange de R&B et d’afro-pop. Elle est la deuxième artiste féminine d’afrobeats la plus exportée sur Spotify, dans 34 pays, avec « Rush », son titre devenu viral sur TikTok.

Ayra Starr en live à Paris, le 22 juin 2023. © Montage JA; Lionel Urman/ABACA PRESS
Ayra Starr en live à Paris, le 22 juin 2023. © Montage JA; Lionel Urman/ABACA PRESS

James BKS

Après des années passées à produire les sons des plus grands, de Snoop Dogg à Booba, le fils de Manu Dibango passe devant le micro et révèle, à 41 ans, le deuxième volet de Wolves of Africa en 2023. Avec lui, un genre nouveau naît : le hip-hop makossa.

Samba Peuzzi

À 27 ans, le rappeur valorise les sonorités traditionnelles sénégalaises et invente un nouveau genre, le rambalax, contraction de rap et de mbalax. Une créativité qui lui a valu de remporter le prix de meilleur artiste aux Galsen Hip-Hop Awards 2021.

Deena Abdelwahed

En réinterprétant le répertoire traditionnel du monde arabe sur fond de techno, la DJ tunisienne de 35 ans, qui a grandi au Qatar, secoue les dancefloors du monde entier. Lesbienne et activiste queer, l’autrice de Jbal Rrsas (2023) refuse la pop orientale sexiste et lève aussi des tabous sur la communauté LGBT tunisienne.

Deena Abdelwahed. © Montage JA; Yassine Meddeb Hamrouni
Deena Abdelwahed. © Montage JA; Yassine Meddeb Hamrouni

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page