ACTUALITESSOCIETE

Construction d’un complexe hôtelier aux Almadies : Les Usa accordent près de 49 milliards au groupe sénégalais Vacap S.a

Le gouvernement américain, via son institution financière de développement du secteur Privé à l’international, Development finance corporation (Dfc), a attribué un prêt de 81 millions de dollars, soit près de 49 milliards de francs Cfa, au groupe sénégalais Vacap S.a, pour la construction d’un complexe hôtelier sur le site de l’Hôtel des Almadies.

Par Dialigué FAYE – Le Conseil d’administration de Dfc (The U.S. international Development finance corporation), l’institution financière de développement du secteur privé à l’international du gouvernement américain, a accordé à Vacap Hospitality, une filiale de Vacap S.a., un groupe sénégalais de l’homme d’affaires Amadou Loum Diagne, 81 millions de dollars, soit environ 49 milliards de francs Cfa. Ce prêt est destiné à la construction d’un complexe composé d’un hôtel Sheraton 5 étoiles de 250 chambres et un hôtel Aloft 3 étoiles luxe de 150 chambres sur le site de la Pointe des Almadies. Selon un communiqué, c’est le plus important crédit dans le monde que Dfc «ait jamais octroyé dans le secteur de l’hôtellerie pour une durée de remboursement de 17 ans, et dont les conditions de mise en place ont été approuvées par le Congrès américain».

Sur les raisons de ce projet, le promoteur invoque «le besoin en infrastructures hôtelières supplémentaires de qualité à Dakar, compte tenu du développement à court terme des ressources gazières et pétrolières du Sénégal, et du renforcement de la position du Sénégal comme hub aérien régional». Et de préciser que «Dfc intervient comme unique prêteur du projet pour lequel Vacap S.a. injecte la totalité des fonds propres requis. Ce crédit de 81 millions de dollars s’inscrit dans le cadre d’un projet de 162 millions de dollars».

Il est rappelé dans le document que «le groupe de Amadou Loum Diagne a racheté, en 2006, la société Vacap créée en 1970 et appartenant au Groupe Club Med International (France) avec pour ambition de développer sur ce site mythique de la Pointe des Almadies (16 ha), un quartier exclusif composé, outre ces deux hôtels, des ambassades des Etats-Unis d’Amérique et du Canada, de villas et d’appartements, de bureaux et commerces, de boutiques et loisirs…

A l’acquisition, l’ex-village de vacances Club Med, transformé en Hôtel des Almadies et exploité jusqu’en 2017, est fermé à la fin de cette année-là, pour être reconfiguré en ce complexe hôtelier dont la gestion sera confiée à Marriott, premier groupe hôtelier mondial».

dialigue@lequotidien.sn

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page