ACTUALITESECONOMIE

Contre la hausse des taxes douanières : les commerçants de carreaux menacent de bloquer le Port Autonome de Dakar

Dans un bras de fer tendu, l’Association des commerçants de carreaux du Sénégal (Accs) a exprimé son mécontentement face à la récente augmentation des taxes douanières imposées par les Douanes. Une décision qui, selon l’Accs, pénaliserait lourdement leur secteur d’activité, menaçant ainsi la stabilité économique de nombreux commerçants sénégalais.

L’annonce de cette augmentation des taxes douanières relatives à l’enlèvement des conteneurs a suscité une vive réaction de la part des membres de l’Accs. Réunis lors d’un point presse samedi dernier à Golf Sud, les commerçants ont fait part de leur décision radicale : geler toute opération au Port autonome de Dakar à partir de lundi.

Le président de l’Accs, Serigne Cheikh Abdoulaye Sarr, a exprimé fermement la position de l’association, déclarant : « Nous comptons à partir de ce lundi geler toutes nos activités d’enlèvement de carreaux au Port autonome de Dakar ». Cette mesure de protestation s’inscrit dans un plan d’actions plus large visant à contraindre les autorités douanières à revoir à la baisse ces taxes jugées excessives, rapporte Le Quotidien.

« Les droits de douane étaient d’un million de FCfa pour un conteneur de carreaux. Et s’ils appliquent cette mesure, nous payerons plus de 2,5 millions Fcfa par conteneur ce qui est très anormale », souligne M. Sarr. Il en appelle ainsi au Président Bassirou Diomaye Faye pour annuler cette décision douanière avant qu’elle n’entre en vigueur.

Face à l’intransigeance des autorités, l’Accs envisage de durcir le ton. « Nous allons organiser un sit-in devant la Direction des Douanes. Et s’il n’y a pas de solution, nous tiendrons des marches de dénonciation partout où besoin se fera sentir jusqu’à ce que l’on ait gain de cause », a prévenu M. Sarr.

L’opposition des commerçants à cette mesure est clairement motivée par les conséquences qu’elle engendrerait sur leur secteur d’activité. « Le régime de Macky Sall et la Douane sénégalaise veulent instaurer à nouveau un chaos de l’économie dans ce pays », a dénoncé Cheikh Abdoulaye Sarr. « C’est inadmissible d’augmenter les taxes douanières pour favoriser l’usine chinoise Twyford et les Indiens au détriment des commerçants sénégalais. »

Cette décision, selon lui, créerait une véritable barrière contre les importateurs sénégalais, favorisant ainsi la domination étrangère dans le secteur du carreau au détriment des acteurs locaux. « Si cela persiste, tous nos magasins seront fermés », a-t-il alerté.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page