ACTUALITESCULTURE

Exposition vernissage sur les logements sociaux à la mairie de ville : Dakar veut s’inspirer du modèle viennois

L’accès au logement demeure un casse-tête chinois pour les habitants de la capitale Dakar. Pour faire face à ces difficultés, la commune de Dakar envisage de nouer un partenariat avec la ville de Vienne. L’exposition vernissage qui avait pour thème « le modèle viennois de logements sociaux : une histoire à succès », organisée à la Salle des greniers de la mairie, en partenariat entre l’Agence pour le logement social de la ville de Vienne, le Collège Universitaire d’Architecture de Dakar et la ville de Dakar, s’inscrit dans cette perspective.

L’exposition sur le modèle viennois de logements sociaux  entend être un pas important pour répondre aux besoins des personnes à revenu très faible. Et pour cause, la réussite du modèle viennois est liée à l’assouplissement des critères d’éligibilité pour bénéficier d’un habitat. L’ambassadrice d’Autriche au Sénégal, Ursula Fam Ringer, a tenu cependant à faire savoir que « l’idée de cette exposition est née, il y a deux ans, de Madame Gudrun Kolleger, une Autrichienne qui vit en partie au Sénégal. Mes respects pour son engagement infatigable et son endurance». Dans la foulée, elle a dit son satisfécit que «…pour la première fois depuis l’établissement des relations diplomatiques entre l’Autriche et le Sénégal, il y a 63 ans, un Président de l’Assemblée régionale de Vienne, Monsieur Ernst Woller, l’un des plus hauts représentants de la région de Vienne, se rende en visite à Dakar ». Pour sa part, le Président de l’Assemblée régionale de Vienne Ernst Woller a tenu à faire savoir que « La ville de Vienne est une ville sociale. Après la première guerre mondiale, la pauvreté y était élevée et la situation du logement précaire. Beaucoup n’avaient pas accès au logement décent : la tuberculose s’y est même développée ». Et de poursuivre : « En 1919, le 1er programme de logements sociaux a été lancé. Il est financé par les impôts des gens qui ont des revenus élevés. En outre, en 1920, 66 000 logements ont été construits. Mais c’est à partir de la seconde guerre mondiale que d’importants progrès ont été réalisés au plan qualitatif et quantitatif en matière d’habitat social à Vienne ».

Dans la foulée, la co-organisatrice de l’événement, Gudrun Kolleger qui vit entre Dakar et Vienne, dira :  « Vienne est l’une des villes les plus agréables à vivre au monde. Le logement social y contribue de manière significative. Contrairement à d’autres villes, les loyers et les prix des terrains à Vienne ne sont pas laissés uniquement au libre marché. Au contraire, le logement est considéré comme une mission publique et fait partie des services d’intérêt général. C’est pourquoi, depuis plus d’un siècle, l’offre abondante des logements est une priorité politique ». Qui plus est, a-t-elle relevé, « Cette politique a été initiée par les sociaux-démocrates au lendemain de la guerre. Près de 60% des Viennois vivent dans un logement municipal ou dans un logement subventionné par la ville ».

Prenat la parole à son tour, le maire de la ville de Dakar, Barthélémy Dias, a affirmé que « La problématique du logement doit être au cœur de nos préoccupations et au centre de nos actions. Il nous appartient, dès lors, de nous inspirer du modèle de Vienne pour parvenir à mettre en place et à entretenir des logements à prix locatif très abordable ». Et cela d’autant plus que « Le charme d’une ville réside dans sa capacité à assurer la sécurité et la quiétude de ses habitants. Et le meilleur moyen de satisfaire cette exigence est certainement d’assurer les conditions d’un logement décent et accessible», comme le dira le maire de Dakar. Avant de conclure en faisant remarquer : « Nous avons en notre possession des piliers du développement durable que sont notamment le social, l’économie, l’écologie. Nous devons par conséquent « oser l’habitat » en faisant preuve d’ingéniosité, d’innovation, de créativité ». Le maire Dias a tenu par ailleurs à remercier les partenaires que sont l’Agence pour le logement social de la ville de Vienne, le Collège Universitaire d’Architecture de Dakar et la ville de Dakar.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page