ACTUALITESPOLITIQUE

Gros malentendu au sein de l’APR : le « communiqué est une manipulation d’un groupe téléguidé »

L’Alliance pour la République (APR), après douze années au pouvoir en coalition, semble aujourd’hui confrontée à d’importantes dissensions internes, révélant des divergences de points de vue significatives parmi ses membres. Suite à la publication d’un communiqué par le secrétariat exécutif national (SEN) de l’APR, traitant de diverses questions d’actualité, un second communiqué a été émis par des membres de cette même entité, contestant la validité du premier message et le qualifiant de « pure manipulation ».

Le communiqué contestataire, rapporté par Dakaractu, remet en question la légitimité du précédent communiqué, affirmant que « Ce communiqué est une manipulation d’un groupe téléguidé et qui n’engage pas le parti ». Les signataires de ce second texte soulignent l’importance, pour l’APR, de se concentrer sur l’analyse des résultats des élections du 24 mars, où le parti a subi une défaite. Ils estiment essentiel de « situer les responsabilités dans la défaite de son candidat, en particulier celles de son Président et d’en tirer toutes les conséquences ».

Le communiqué, qui a été réfuté aujourd’hui par l’APR, indiquait en substance que le décret pris par le nouveau président de la République, Bassirou Diomaye Faye, révoquant les nominations des magistrats, pourrait être interprété comme un acte de sabotage de la part du nouveau président.

Cette situation met en lumière les tensions et le potentiel début de crise au sein de l’APR, surtout après son échec face à la coalition de l’opposition lors des récentes élections présidentielles. L’avenir du parti, maintenant relégué dans l’opposition, ainsi que les orientations et décisions à prendre, sont désormais au cœur des débats internes. Les membres et dirigeants de l’APR sont attendus pour définir une stratégie claire concernant le bilan de la présidentielle et les perspectives futures du parti.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page