A la UneACTUALITESPOLITIQUE

Le GIGN prend désormais en charge la sécurité du président élu, Bassirou Diomaye Faye

Moins de 24 heures après le scrutin de l’élection présidentielle du 24 mars 2024, les résultats préliminaires ont révélé la victoire de Bassirou Diomaye Diakhar Faye dès le premier tour. Cet événement marque son élection en tant que 5ème président de la République du Sénégal, avec une prestation de serment prévue pour le 3 avril.

Suite à cette élection, le chef du Groupement d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) s’est présenté auprès de Bassirou Diomaye Diakhar Faye afin de lui assurer protection. Cette démarche souligne le changement significatif dans la gestion de la sécurité du président élu.

En effet, depuis sa victoire, la sécurité de Bassirou Diomaye Diakhar Faye n’est plus de son ressort personnel mais est désormais assurée par les services de l’État, fonctionnant 24 heures sur 24. Ce dispositif de sécurité renforcée a même conduit à un retard dans sa première sortie pour sa première déclaration prévue le 25 mars à 21h, retard attribué aux nouvelles mesures de sécurité mises en place autour de la figure présidentielle.

Les implications de cette prise en charge sécuritaire sont multiples, incluant la possibilité d’un changement de domicile pour le président élu afin d’optimiser sa protection. De plus, l’accès à Bassirou Diomaye Diakhar Faye sera désormais restreint, même pour ses amis.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page