A la UneACTUALITESPOLITIQUE

Présidentielle 2024 : le CNRA explique les raisons de la non diffusion du temps d’antenne de Bassirou Diomaye Faye sur la RTS

Le temps d’antenne du candidat Bassirou Diomaye Diakhar Faye du 10 mars 2024 n’est pas diffusé par la télévision publique, la RTS, en ce sens que “le temps d’antenne est réservé aux candidats en lice à la présidence de la République figurant sur la liste arrêtée et publiée par le Conseil constitutionnel”, indique un communiqué du Conseil national de régulation de l’audiovisuel rendu public le même jour.

Le CNRA invoque notamment une de ses dispositions fixant “le nombre, la durée, les horaires ainsi que les modalités de réalisation de l’émission de propagande électorale réservée aux candidats à l’élection présidentielle” diffusée par la Radio Télévision sénégalaise (RTS).

“Considérant que le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel a relevé que le temps d’antenne du candidat Bassirou Diomaye Diakhar Faye a été utilisé par une personne autre que le candidat lui-même, il est décidé que le temps d’antenne du 10 mars 2024 du candidat Bassirou Diomaye Diakhar Faye  n’est pas diffusé”, explique la même source.

La Radiodiffusion Télévision sénégalaise est chargée de l’exécution de la présente décision qui sera “lue dans le temps d’antenne du candidat concerné avant de procéder à la diffusion de l’émission du candidat suivant”, ajoute le document.

Lors du tirage au sort devant déterminer le temps d’antenne et le passage des candidats à la Télévision nationale (RTS) en janvier dernier, le président du CNRA Babacar Diagne avait tenu à rappeler que les textes régissant cet organe de régulation de l’audiovisuel, notamment en ce qui concerne le passage des candidats à la télévision nationale, n’ont pas prévu le cas de figure dans lequel se trouve Bassirou Diomaye Faye, autorisé à briguer les suffrages des Sénégalais alors qu’il est dans les liens de la détention.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page