ACTUALITESCULTUREUncategorized

QR : A LA DECOUVERTE DE L’AFRICULTIVISTE, JAH BOY,  ENTRETIEN EXCLUSIF

Présentation ?
Gestionnaire multidisciplinaire par son esprit audacieux et entreprenant fait de lui Artiste Auteur-Compositeur, Producteur et l’un des Opérateurs Culturels les plus prometteurs du continent. Visionnaire, talentueux, méticuleux, c’est un véritable professionnel dans le sens le plus noble.
SOLDAT JAHBOY est le Président Fondateur du CAC (Collectif des Acteurs Culturels), Coordonnateur Général du projet de formation AFAC (Ateliers de Formations des Acteurs Culturels) et Directeur du FAVA (Forum des Arts Vivants d’Afrique). Il est aussi le Secrétaire Général du Réseau des Managers et Agents Africains d’Artistes Professionnels (REMAAP) qui est un réseau panafricain. Africultiviste, très engagé dans sa prise de position pour le bien-être de l’humain et aspire aux meilleurs jours pour les acteurs des Industries Culturelles et Créatives (ICC) du continent.

C’est quoi pour toi le message à véhiculer sur ta présentation comme un Africultiviste ?
Le message a véhiculé sur la présentation d’Africultiviste découle de trois mots que : Activiste, Culturel, Africain qui démontre engagement pour la liberté et le bien-être de notre peuple. Nous devons toujours militer pour la justice, la vérité et la paix sur ce continent telle est ma devise et ma mission ici bas.

Jahboy Artiste – Citoyen du monde ?
Oui en tant qu’acteur majeur de la culture sur ce continent suis à la fois créateur (AUTEUR-COMPOSITEUR) c’est ce qui justifie mon statue d’artiste et citoyen du monde par la conscience d’appartenir à l’ensemble de l’humanité ayant pour mission d’instaurer la vérité, la justice et la paix dans ce monde.

En tant qu’acteur culturel tu as initié les AFAC ? Peut-on avoir plus d’explication sur le projet ???
Les AFAC, Ateliers de Formations des Acteurs Culturels est un projet que nous avons initié depuis le 20 Avril 2022 dans l’ultime objectif de former, d’informer et de sensibiliser les acteurs culturels sur la vitalité de notre écosystème pour obtenir dans les années à venir une Industrie Culturelle et Créative plus structurée et professionnelle. Et nous avons clôturé depuis Décembre 2023 le programme 1, et le 14 février 2024 dernier a été la première session du programme 2 que nous venons de démarré dans une salle qui a refoulé du monde.

Comment tu évalues cette première édition 2023 ? et peut-on savoir le nombre d’acteurs (les participants) qui en ont bénéficié et aussi combien de session avez-vous fait ?
Pour le programme 1 nous avons été agréablement surpris de l’engagement des acteurs a prendre part activement au projet, pour un bilan à mi parcourt nous trouvons mieux à faire et sommes heureux du retour des acteurs qui sont plus que satisfait d’un tel projet qui est très essentiel dans la construction de leurs carrières. Pour le Programme 1, 2022-2023 nous avons tenue onze (11) sessions au total y compris le FAVA (Forum des Arts Vivants d’Afrique) et 981 participants ont pu prendre part à nos sessions et 107 acteurs culturels et artistes ont qui répondre au minimum à cinq sessions de façon quotidienne pour bénéficier de nos attestions.

On a vu que des récompenses ont été décernées aux partenaires, combien ? et combien de professionnels ont participé sur l’année 2023 ?
Effectivement, nous avons décerné des récompenses à nos partenaires qui ont eu confiance en nous pour nous accompagner sur ce projet que : Ambassade de France en Côte d’Ivoire, Institut Français de Côte d’Ivoire, Goethe-Institut, Burida, Ministère de la culture et du Patrimoine du Sénégal, Sion médias Group, BBDA et le ministère de la culture du Burkina Faso et SENMEDIAS (Senegal) pour ne citer que ceux-là, sinon dans l’ensemble plus d’une vingtaine de partenaires ont été récompensé pour leurs efforts et actions dans l’évolution de ce projet. Au total 65 professionnels et experts (Intervenants, panelistes, modérateurs) sur le continent que nous avons pu associé à ce projet pour le programme 1.

2024, l’édition 2 a déroulée une première session ? c’était quoi la thématique et les professionnels invités et pays ?
Affirmatif, depuis le 14 Février 2024 dernier nous avons tenu la Première session du programme AFAC2 qui avait pour thème : PROMOUVOIR SA VISIBILITE ET SAVOIR VENDRE SON ART VIA LE DIGITAL. Le digital, outil indispensable pour notre écosystème essentiel pour nous de comprendre son fonctionnement et le maitriser. Pour cette session du 14 Février 2024, nous avons pu invité trois (3) experts, un de la Côte d’Ivoire pays qui abrite le projet et deux venus de la sous region à savoir du Mali et du Sénégal que sont : LAMINE BA et MORY TOURE

C’est quand la prochaine session
La prochaine session est prévue du 03 au 04 Avril qui sera une session extraordinaire dénommé le FORUM DU DROIT D’AUTEUR EN COTE D’IVOIRE d’où nous avons la confirmation de l’expert Monsieur AZZIZ DIENG du Sénégal et de Madame MINATA SOMA du Burkina Faso sans oublier notre expert local qui nous assiste Monsieur SERGE AKPATOU.

Les nouveaux partenaires de cette édition ???
Pour le moment, nous n’avons pas de nouveaux partenaires et nous en cherchons afin de pouvoir nous accompagner, pour ce programme AFAC2 nous prévoyons bien évidemment l’AFAC Province car certains acteurs culturels de l’intérieur du pays réclament d’être formés aussi, donc dans les mois à venir les villes de BOUAKE, KORHOGO et ABENGOUROU seront nos cibles. Tout accompagnement serait le bienvenu surtout que depuis nous sommes en attente du geste concrète de notre ministère de tutelle dans le cadre de ce projet qui fait partie de la politique culturelle.

Mot de la fin ?
Nous tenons à remercier vivement tous ceux qui ont eu confiance à notre organisation et notre projet qui ont décidé de nous accompagner à savoir l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire, le Goethe-Institut, l’Institut Français de Côte d’Ivoire et SENMEDIAS et remercions également les acteurs culturels et artistes qui ont pris conscience de l’importance de la formation dans la construction de leurs carrières qui ne cessent de répondre présent à chaque session, sans oublier le Parrain KAJEEM et mon équipe, et toutes les personnes dans l’ombre qui ne cessent de mener des actions pour l’évolution de ce projet.

Soldat Jahboy
Africultiviste – Artiste – Citoyen du monde

#Jahboymots

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page